Sensei Christian Magerotte, Kyoshi

Fondateur des dojos Keiseikan,
Sensei Magerotte, débute les arts martiaux en 1982 à Neufchâteau où l'on pratique un ju-jutsu basé sur la méthode Hakkoryu.

En 1988, ouverture du premier dojo à Bastogne.

Ouverture du deuxième dojo à Bertrix en 1994

En 1996, il se rend au hombu dojo à Omiya, Japon où il reçoit l'enseignement et le titre de Shihan.

Désirant pratiquer un l'art martial tel qu'il l'a appris à Omiya il s'affilie au Kokodo rien mei où il rencontre Sensei Yasuhiro Irie.

En 2001, il se rend chez sensei Irie où il reçoit le titre de Menkyo Kaiden Shihan.

Depuis, il effectue plusieurs séjours au Japon, notamment en 2005 et en 2008 où il emmène plusieurs élèves

En 2010, un élève du club de Bastogne est nommé Shihan.

Sensei Magerotte participe à plusieurs Taikai officiels: 2012 en Californie, 2014 à Osaka, 2015 à Paris.

2016, entrainement à Omiya.

En avril 2017, Soké Irie lui décerne les titres de Kogyoku et de Kioshy